Université Paul Sabatier - Bat. 3R1b4 - 118 route de Narbonne 31062 Toulouse Cedex 09, France


juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Rechercher





Accueil > Equipes > Photochimie théorique et computationnelle (PTC)

Photochimie théorique et computationnelle (PTC)


L’équipe PhotoTeC est composée de 3 enseignants-chercheurs, 3 chercheurs et 3 doctorants. Au printemps 2017, elle accueille également deux stagiaires de Master.

Assis : Fabienne Alary, Gauthier Boissard (M2), Mickaël Véril (M1), Francesco Talotta (doctorant) et Edvin. Debout : Isabelle Dixon, Martial Boggio-Pasqua, Marie-Catherine Heitz, Jean-Louis Heully, Léa Farouil (doctorante), Adrien Soupart (doctorant).

Les champs d’investigation du groupe de photochimie théorique et computationnelle (PhotoTeC) sont vastes et pluriels.

De tout temps, un effort particulier a été fait au sein du laboratoire, en particulier par l’équipe GMO, pour augmenter la taille et la complexité des systèmes moléculaires traités par la chimie quantique. L’équipe PhotoTeC s’inscrit parfaitement dans cette évolution en s’intéressant à des systèmes de plus en plus complexes. Un autre axe de la politique scientifique du LCPQ consiste à étendre et à renforcer les interactions déjà existantes avec les expérimentateurs. Depuis quelques années la communauté des théoriciens s’est largement investie dans les développements méthodologiques orientés vers l’étude de la réactivité chimique. Notre communauté commence désormais à disposer d’outils efficaces permettant la description de biomolécules. Or, l’utilisation de ces méthodes pour des applications réalistes reste encore très marginale, peut-être du fait d’une certaine appréhension face à la complexité des systèmes biochimiques. Longtemps cantonnée dans une démarche d’explication a posteriori des résultats de l’expérience, la théorie doit pouvoir être un outil prédictif et donc devenir de ce fait un partenaire essentiel de l’expérience.

L’équipe PhotoTeC s’intéresse à des systèmes d’intérêt photophysique ou photochimique de plus en plus complexes, en lien très fort avec les expérimentateurs.