Université Paul Sabatier - Bat. 3R1b4 - 118 route de Narbonne 31062 Toulouse Cedex 09, France


novembre 2020 :

Rien pour ce mois

octobre 2020 | décembre 2020

Rechercher





Accueil > Séminaires > 2010

Localisation de paires d’électrons avec la fonction EPLF

Anthony Scemama, LCPQ (Toulouse)

La fonction EPLF mesure le degré d’appariement des électrons en un
point de l’espace. En ce point de l’espace, plus les électrons de spin opposés sont appariés, plus la fonction est positive. En regardant tout l’espace, les régions où EPLF est maximale correspondent aux régions de liaison, paires
libre, coeurs atomiques. Les régions où EPLF est minimale correspondent aux zones où l’appariement est faible, ce qui permet également de localiser les électrons célibataires.
Je ferai une présentation "chronologique" de la fonction EPLF. Je commencerai par la formulation pour le Monte Carlo quantique [1], puis je présenterai nos travaux récents pour une formulation analytique de EPLF [2].

Références :

[1] Electron pair localization function, a practical tool to visualize electron localization in molecules from quantum Monte Carlo data
A. Scemama, P. Chaquin, M. Caffarel, J. Chem. Phys., 121, 2004, 1725-1735.

[2] Structural and optical properties of a neutral Nickel bisdithiolene complex. Density Functional versus ab-initio methods.
F. Alary, J.-L. Heully, A. Scemama, B. Garreau-de-Bonneval, K. I. Chane-Ching, M. Caffarel, Theor. Chem. Acc., 126, 2010, 243-255.