Université Paul Sabatier - Bat. 3R1b4 - 118 route de Narbonne 31062 Toulouse Cedex 09, France


octobre 2020 :

Rien pour ce mois

septembre 2020 | novembre 2020

Rechercher





Accueil > Equipes > Modélisation, agrégats, dynamique (MAD) > Projets de Recherche > Etude de la réactivité de molécules sur des grains

Study of Molecule Reativity on Clusters

Kseniia Korchagina, Jérôme Cuny et Fernand Spiegelman

L’objectif de ce travail est d’étudier la formation de HCO à la surface d’agrégats de molécules d’eau CO-(H2O)n (n=0-5, 10, 15) par des approches de dynamique moléculaire. Pour décrire la surface d’énergie potentielle de ces agrégats, nous utilisons l’approche SCC-DFTB (Self-Consistent- Charge Density-Functional Tight-Binding). Pour modéliser les différents processus réactionnels possibles, nous propageons un très grand nombre de trajectoires dans l’ensemble micro-canonique en utilisant des conditions initiales aléatoires générées à partir de simulations MDPT (molecular dynamics parallel-tempering).

Après analyse de ces trajectoires, nous avons déterminé que la probabilité de formation de HCO diminue avec l’augmentation de la taille de l’agrégat. De plus, nous observons pour des petites tailles de cluster tel que (H2O)n (n = 5) que le radical a une probabilité importante d’être désorbé du cluster après sa formation. Nous avons également regardé l’influence de la vitesse initiale de l’hydrogène sur la réaction en calculant des surfaces efficaces collision en fonction de la vitesse de H. nos premières résultats montrent que l’augmentation de la vitesse de H conduit à une réduction de la surface efficace de réaction.

A cours terme, nous avons l’intention d’explorer la prochaine étape de la réaction d’hydrogénation de la molécule CO, à savoir la recombinaison HCO + H.