Université Paul Sabatier - Bat. 3R1b4 - 118 route de Narbonne 31062 Toulouse Cedex 09, France


février 2020 :

Rien pour ce mois

janvier 2020 | mars 2020

Rechercher





Accueil > Séminaires > 2015

Etude de la réactivité sur une surface d’énergie potentielle complexe

Michel Rajzmann, ISM2 (Marseille)

Salle de séminaire IRSAMC, Jeudi 8 Octobre, 14h - 15h

La surface d’énergie potentielle d’un système réactionnel, avec beaucoup de degrés de liberté et d’hétéroatomes, est complexe par l’existence de nombreux points stationnaires : structures stables, structures instables (bosses) et états de transitions étrangers à la réaction. Comme ces points stationnaires ont des structures voisines des points stationnaires de la réaction, l’établissement des chemins réactionnels est assez compliqué surtout si la pente des parties de la surface d’énergie potentielle est assez faible.

Cette étude théorique, de réactions chimiques qui utilisent un catalyseur, traite à la fois la partie réactivité et la partie régénération du catalyseur. La partie régénération étant souvent omise dans les études théoriques des réactions qui nécessitent un catalyseur.