Université Paul Sabatier - Bat. 3R1b4 - 118 route de Narbonne 31062 Toulouse Cedex 09, France


décembre 2020 :

Rien pour ce mois

novembre 2020 | janvier 2021

Rechercher





Accueil > Equipes > Photochimie théorique et computationnelle (PTC) > Projets de Recherche > Carbomères

Propriétés des carbomères

Jean-Louis Heully ; collaboration : R. Chauvin, C. Lepetit, M. Gicquel (LCC, Toulouse)

Rémi Chauvin et son équipe du laboratoire de Chimie de Coordination (LCC) de Toulouse ont mis au point une méthode pour créer de nouvelles molécules en insérant des unités C-C dans des liaisons d’une molécule mère. Les questions qui sont posées par cette opération sont nombreuses : la stabilité ? La symétrie est-elle conservée ? Les propriétés physiques comme la polarisabilité et l’hyperpolarisabilité sont-elles améliorées ? Les propriétés chimiques comme l’aromaticité ou l’antiaromaticité sont-elles exaltées ?

Toutes ces réponses sont bien plus faciles à donner par le calcul que par la synthèse (qui est souvent fort difficile). C’est pourquoi nous avons commencé une étude systématique de ce type de molécules. Nous avons commencé par le radical NO2 souvent placé en bout de molécule, en le transformant en NC4O2 on augmente grandement l’hyperpolarisabilité de structures carbomériques. Nous avons étudié les dérivés carbomères des annulènes CnHn (n=1-8) ; Nous avons montré qu’ils conservaient tous la symétrie et qu’il y avait une correspondance une à une pour les molécules aromatiques (4n+2). Par comparaison nous avons montré que la DFT (PW91) donne des géométries et des indices d’aromaticité satisfaisants.

Ces travaux ont donné lieu à 5 publications.

Chem. Mater. 2002, 14, 3332 lien

New J. Chem. 2007, 31, 1918 lien

J. Phys. Chem. A 2007, 111, 136 lien

Phys. Chem. Chem. Phys. 2008, 10, 3578 lien

J. Phys. Chem. A 2008, 112, 13203 lien