Université Paul Sabatier - Bat. 3R1b4 - 118 route de Narbonne 31062 Toulouse Cedex 09, France


décembre 2020 :

Rien pour ce mois

novembre 2020 | janvier 2021

Rechercher





Accueil > Equipes > Photochimie théorique et computationnelle (PTC) > Projets de Recherche > Complexes cyclométallés du fer

Complexes cyclométallés du fer

Isabelle M. Dixon, Fabienne Alary, Jean-Louis Heully

Les complexes de métaux de transition trouvent de nombreuses applications, que ce soit pour le photovoltaïque, la photochimie thérapeutique ou comme molécules-sondes. De nombreux complexes sont à base de ruthénium(II) et présentent des propriétés photoinduites riches et variées liées à la nature de leurs états excités.

Dans la perspective d’une économie de ressources naturelles, il est souhaitable de remplacer les métaux rares par des métaux ordinaires. A ce titre, le fer pourrait avantageusement remplacer le ruthénium pour les applications mentionnées ci-dessus, à condition de s’affranchir de ses propriétés magnétiques intrinsèques et d’exalter ses propriétés photophysiques. Pour cela, des ligands fortement donneurs d’électrons peuvent être utilisés, en particulier des ligands cyclométallants. Nous sommes ici dans une démarche de ’computational design’, en amont d’une éventuelle collaboration avec des expérimentateurs.

Ces travaux ont fait l’objet de quatre publications :

Inorg. Chem. 2013, 52, 13369 lien

Dalton Trans. 2014, 43, 15898 lien

Dalton Trans. 2015, 44, 13498 et couverture lien

Inorg. Chem. 2016, 55, 5089 lien